Instants Pola
Exposition de Dominique LAROCHE
Président du CPCN

Exposition reportée pour cause de mesures sanitaires

Photographe amateur depuis longtemps, le Ciné Photo club Nivernais m’accueille en 2001.

En 2003, je deviens son président; et depuis 2005 le responsable artistique du festival « Mois de la Photo en Nièvre ».

 

Par la photographie, je transcris mes émotions devant la beauté des choses, je mets le doigt sur un petit rien et j’en extrais la beauté.

Le besoin d'aller plus loin et de toucher aux bases de cet art me ramène rapidement vers les procédés argentiques, les procédés anciens ou le Polaroid, auxquels je mêle la puissance et la souplesse du numérique.

Je me dirige vers des techniques laborieuses et lentes : transfert, pelliculage Polaroid, qui nécessitent une intervention manuelle pendant laquelle l’image devient une matière que la main façonne.

numérisation0003 copie.jpg
numérisation0002 (2) copie.jpg

Le caractère aléatoire des manipulations rend chaque photographie unique. Il y apporte l’atmosphère particulière convenant à la retranscription de mon univers.

 

En 2009 je découvre le monde de la photographie au sténopé.

Le sténopé est une technique archaïque magique qui procure des sensations proches du monde de l'enfance.

La forme de la boîte fait l’ivresse : j’ai plaisir à créer mes boitiers. Pareil à un facteur d’instrument, je choisis mes essences de bois avant de confectionner l’objet.

Ces chambres photographiques, que je construis selon des règles bien précises, me permettent d’utiliser tous les supports sensibles, du noir et blanc à la couleur, en passant de la diapositive au Polaroïd.

Ensuite vient le plaisir de prendre des photos, de découvrir l’image issue de l’appareil, et de maitriser la chaine jusqu’au tirage final.

Mon rapport à l’objet photographique me donne une grande latitude, de supports allant du petit au grand format.

Une partie des photos réalisées pour « Instants Pola » a été prise au Sténopé Polaroïd, avec des temps d’expositions de plusieurs secondes, sans utiliser de trépied.

Par intuition j’obtiens des clichés que seul l’appareil enregistre, au grè des poses qui se succèdent.

Après deux minutes de développement, je découvre le polaroïd qui sera décliné et transféré ensuite, sur différents médiums.  

Exposition visible au


Crédit Mutuel

8 Bis Place Carnot

58000 Nevers